Nos services.

Qu’est-ce que c’est l’autisme?

L’autisme est diagnostiqué uniquement à partir d’observations comportementales, très subjectives. C’est un spectre de désordres – certains sont légers, d’autres graves. Il n’y a pas de test sanguin ou biologique pour diagnostiquer l’autisme. Par conséquent, le diagnostic d’autisme ne nous dit rien sur  les causes du désordre. Par exemple, des problèmes intestinaux tels que la constipation, le reflux gastroœsophagien, la prolifération de candida albicans, la diarrhée avec des crampes peuvent provoquer de l’irritabilité et des comportements agressifs chez l’enfant.  Les crises convulsives peuvent contribuer à l’hyperactivité, au comportement agressif, au retard de la parole et aux problèmes de sommeil. Tous ces comportements ont des causes physiologiques auxquelles il faut s’attaquer. Au fur et à mesure que ces causes physiologiques sont corrigées, les symptômes de l’autisme disparaissent. L’épidémie d’autisme, tel que nous la vivons aujourd’hui, n’est pas une maladie génétique. Il peut y avoir une susceptibilité génétique, mais les facteurs environnementaux sont essentiels au développement de ce qu’on appelle l’autisme régressif.

 

Approche biomedical pour l’autisme

L’approche biomédicale de l’autisme découle de la conviction que « l’autisme est une maladie, donc le rétablissement est possible ». La plupart des enfants atteints d’autisme souffrent de pathologies associées telles qu’une inflammation gastro-intestinale chronique, une dysrégulation immunitaire, des infections chroniques, une toxicité liée aux métaux lourds et une inflammation et une hypoperfusion chroniques du cerveau. Le traitement biomédical a pour objectif de remédier aux problèmes physiologiques afin d’optimiser le fonctionnement du cerveau.

 

Interventions biomedicales

  1. Contrôler l’inflammation gastro-intestinale
  2. Renforcer le système immunitaire et traiter les infections bactériennes, virales et fongiques chroniques;
  3. Soutenir la méthylation et le fonctionnement des mitochondries ;
  4. Désintoxication des métaux lourds
  5. Stimuler le développement du cerveau (induire une plasticité cérébrale)